Page 1

Page suivante

5-8.jpg (8966 octets)

Retour à la liste "magazines français"

En cliquant sur les images ci-dessous vous obtiendrez une version agrandie de celles-ci
Cick on picture to enlarge

fiction_5310.jpg (32934 octets) fiction_5404.jpg (33729 octets)
N° 1 
octobre 1953
Photomontage

 

N° 2, décembre 1953
(Illustration: Illustrateur inconnu)
N° 3, février 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 4, mars 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 5 
avril 1954
Photomontage
N° 6, mai 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 7, juin 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 8, juillet 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 9, août 1954
(Illustration: Photo-montage)
N° 10, septembre 1954
(Illustration: A. Robida)

 

fiction_5412.jpg (31527 octets) fiction_5504.jpg (35298 octets)
                   

 

 

 

 

 

 

 

 

fiction_5310.jpg (32934 octets) fiction_5404.jpg (33729 octets) fiction_5410.jpg (33133 octets)
N° 1 
octobre 1953
Photomontage
N° 5 
avril 1954
Photomontage
N° 11 
octobre 1954
Nick Sovolioff

 

fiction_5412.jpg (31527 octets) fiction_5504.jpg (35298 octets) fiction_5509.jpg (32417 octets)
N° 13 
décembre 1954
Nick Sovolioff
N° 17 
avril 1955
Nick Sovolioff
N° 22 
septembre 1955
Photomontage

 

fiction_5511.jpg (44769 octets) fiction_5602.jpg (34261 octets) fiction_5605.jpg (35062 octets)
N° 24 
novembre 1955
Nick Sovolioff
N° 27 
février 1956
Photomontage
N° 30 
mai 1956
Photomontage

 

fiction_5608.jpg (39065 octets) fiction_5706.jpg (39167 octets) fiction_5711.jpg (37494 octets)
N°33  
août 1956
Photomontage
N° 43 
juin 1957
Rose Gauthey
N° 48 
novembre 1957
Lucien Lepiez

Dès les débuts de la revue la rédaction de Fiction avait eu la très bonne idée d'accompagner chaque nouvelle d'un texte explicatif sur celle-ci,  sur l'auteur, sur les thèmes de son oeuvre et ses différents romans non encore traduits en français. Il s'agissait à cette époque (au début des années 50) d'éduquer les amateurs qui découvraient tout juste la Science-Fiction américaine et qui dans leur grande majorité n'en possédait qu'une connaissance très limitée. Deux commentaires paraîtrons par page, sélectionnés parmi les premiers numéros. Au commencement de la revue l'auteur de ces textes était principalement Jacques Bergier.

Le Temps N'Arrange pas Tout (Time is the Traitor)
par Alfred Bester

Fiction N° 5 - Avril 1954

fiction_5404.jpg (33729 octets)C'est un lieu commun que de dire que le monde devient de plus en plus compliqué. La vie d'un Français de 1954 est affectée aussi bien par les événements d'Indochine et de Corée, que par les essais de fusées à Woomera (Australie) ou par les cours de Bourse à Wall Street et les délibérations des gouvernements de Washington ou de Moscou.
Que sera la situation dans la civilisation galactique des millénaires futurs, avec des milliers de planètes habitables, les communications interstellaires, les mille et une complexités d'une civilisation super scientifique ? Comment les chefs d'entreprise pourront-ils y prendre leurs décisions?
On a pensé aux machines cybernétiques. Mr. Bester propose une autre solution : l'emploi d'hommes exceptionnels, capables d'intégrer les milliers de facteurs gouvernant le monde d'après-demain, et de prendre des décisions.
Avec « le Temps n'arrange pas tout » vous allez donc faire connaissance avec « le Marchand de Décisions », un des maîtres de l'univers galactique... mais cependant un être humain capable de chagrin et de désespoir d'amour. Car le thème de l'histoire que va vous conter Alfred Bester n'est qu'une variation d'un thème éternel : l'Homme, l'Ami et la Femme. Mais ce qui le distingue du thème habituel c'est que, cette fois, la nouvelle se situe dans une société future où les données de la vie sociale, économique et scientifique sont sensiblement différentes de la nôtre, ce qui n'empêche pas la conclusion du récit d'être singulièrement amère.

Sommaire :

N° 5 Avril 1954 Photomontage de couverture de Jacques Sternberg illustrant la nouvelle "Le Ruum" d'Arthur Porges

Nouvelles

Le Ruum(The Ruum) - Arthur Porges
Un monstre mécanique invincible a été abandonné sur Terre depuis des millions d’années par une civilisation étrangère. Jim Erwin au cours d’une nuit de terreur fera tout pour essayer d’échapper à l’implacable Ruum. Il ne saura pas que sa survie en fait dépendait d’une simple question de poids.
In… Terre Communications(Long Distance) - Esther Carlson
Le Solitaire de l’An 5.000 - Pierre Lagarde
La Porte de Bronze(The Bronze Door) - Raymond Chandler
Le Rat qui Parlait(The Rat that Could Speak) - Charles Dickens
Deux Billets Faux - Michel-Aimé Baudouy
Le Temps n’Arrange pas Tout(Time is the Traitor) - Alfred Bester
Attitudes(Attitudes) - Philip José Farmer
Première nouvelle à paraître en Français des aventures du père Carmody. L’histoire repose sur le thème des supposés phénomènes de perception extra-sensorielle et psycho-cinétique. Serait-il possible d’imaginer un univers ou ces phénomènes seraient généralement utilisés, en particulier dans la pratique du jeu, par des partenaires peu scrupuleux ?

 Chroniques :

Revue des livres : Ici, on désintègre - J. Bergier & Igor B. Maslowski
Revue des films : l’Ecran à quatre dimensions - F. Hoda

Supériorité...écrasante (Superiority)
par Arthur C. Clarke

Fiction N° 13 - Février 1954

fiction_5412.jpg (31527 octets)Cette nouvelle a bénéficié du plus grand honneur que l'on puisse faire à un récit de « science-fiction » ; en fait, aucune histoire de ce genre n'avait connu pareille distinction jusqu'à ce jour : le professeur Walter Wrigley, directeur du Laboratoire des Instruments d'Aviation de la section  Ingénieurs d'Aviation » du célèbre Institut de Technologie du Massa-chusetts en a imposé la lecture à ses élèves ingénieurs! N'allez pas en conclure que cette nouvelle est un cours de mathématiques déguisé, loin de là!... mais sous sa forme satirique, elle comporte pourtant une leçon.
L'auteur n'est pas uniquement un écrivain prolifique de « science-fiction », mais il est aussi très versé dans toutes les questions de construction de fusées interplanétaires et d'astronautique. C'est un ingénieur de valeur et il est secrétaire de la Société Interplanétaire Britannique. Un tel bagage de connaissances non seulement théoriques, mais pratiques, lui a permis d'écrire ce récit mi-sérieux, mi-satirique, et de donner un caractère de quasi-authenticité à ce rapport sur les opérations stratégiques et tactiques d'une guerre interstellaire future.

Sommaire :

Fiction n° 13 Décembre 1954.  Dessin de couverture de Nick Sovolioff illustrant la nouvelle “Les Mondes Intérieurs” de William Morrison

Nouvelles

Les Mondes Intérieurs ( The Inner Worlds) - William Morrison
Les héros de l’histoire sont de petits parasites logés dans le corps d’animaux-hôtes. L’idée de l’auteur est d’avoir fait de ces parasites la seule espèce intelligente d’un planète où bientôt arrive une fusée venue de la terre. Comment vont s’établir les relations entre les hommes et ces êtres minuscules ? Tel est le thème principal de ce récit.
La Fin des Haricots (Maybe just a little one) - R. Bretnor
L’Engin - Georges Chaulet
Les Rescapés (Ararat) - Zenna Henderson
Premier récit de la série du “Peuple” Zenna Henderson nous décrit en détail la vie sur Terre d’une communauté d’étrangers venue d’ailleurs et semblable physiquement aux humains. L’auteur à renouvelé ici un thème cent fois traité en l’envisageant sous un jour inédit.
Les Filles de la Nuit - Jean-Louis Bouquet
L’Axolotl (Axolotl) - Robert Abernathy

Chroniques

Revues de livres : Ici, on désintègre par Jacques Bergier et Igor B. Maslowski
Revue des films : l’écran à quatre dimensions par F. Hoda. Un piano pour cinq mille doigts.

Page suivante

PAGE D'ACCUEIL

Page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

horizontal rule

[introduction] [livres en langue française] [magazines français de SF] [paperback & livres reliés américains] [pulps et magazines américains] [ouvrages de référence] [i romanzi di urania] [liens] [mises à jour]