Horace Parlan
Movin' & Groovin'
février 1960
Art Blakey & The Jazz Messengers
The Big Beat
mars 1960
Horace Parlan
Us Three
avril 1960
Jimmy Smith
Midnight Special
avril 1960
Jimmy Smith
The Incredible JM
avril 1960
Lee Morgan
Lee Way
avril 1960
Lou Donaldson
Midnight Sun
juillet 1960
Stanley Turrentine
Blue Hour
décembre 1960
Horace Parlan
Headin' South
décembre 1960
Kenny Drew
Undercurrent
décembre 1960

(suite)

vers/to page 6
 

Cal Tjader

Musicien américain né en 1925 à Saint-Louis dans le Missouri et mort en 1982. Artiste complet il est surtout connu pour ces dons de vibraphoniste une fois dégagé de l'influence de Milt Jackson. A fait partie des ensembles de Dave Brubeck et George Shearing. Musicien un peu oublié.

Album "Descarga" sorti en 1971 sur label Fantasy
Album "Cal Tjader-Greatest Hits" sorti en 1995 sur label Fantasy
Album "Stan Getz with Cal Tjader" sorti en 1991 sur label OJC. Enregistrement du 8 février 1958
Album "The Best of the Concord Years" sorti en avril 2004 sur label Concord Records
Album "Cal Tjader Plays Burt Bacharach" sorti en 2006 sur label Passport

Black Orpheus (durée 14:54) Soul Sauce (durée 4:16)
Black Orchid (durée 9:08) Speak Low (durée 6:05)
For All We Know (durée 6:25) Walk On By (durée 3:09)




Diana Krall

Chanteuse canadienne née en 1964. Etudie la musique au conservatoire de Berkeley, retourne brièvement au canada pour finalement s'installer en 1990 à New York où elle commencera à être conue après la sortie de son premier album "Stepping Out". Diana Krall à tout pour plaire, sa plastique irréprochable mais surtout sa voie douce et ferme à la fois, son rythme et sa sensualité dans ses interprétations. Excellente pianiste son album de 2001 "The Look of Love" connu un immense succes. Mariée au musicien Elvis Costello.

Dancing in the Dark (durée 5:01)

The Look of Love (durée 4:42)

 

 






























Art Blakey's Jazz Messengers

 

Premier disque :

Les 2 titres "No Problem" et Prelude in Blue" joués par les Jazz Messengers font partie de la musique du film de Roger Vadim "Les Liaisons Dangereuses 1960". On connaissait tout l'intérêt que Vadim portait à la musique de Jazz. Il avait déjà confié la partition musicale d'un des ses autres films "Sait-on Jamais" au Modern Jazz Quartet., ce qui prouvait et démontrait que le Jazz à l'écran était un langage musical aussi valable qu'un autre. Au moment de la sortie du film la bande sonore du film confiée aux Jazz Messengers connue un vif succès.
Enregistré à New York en juillet 1959. Label Fontana

No Problem (durée 7:22) Personnel : LEE MORGAN, trompette; BARNEY WILEN, saxo-ténor; BOBBY TIMMONS, piano; JIMMY MERRITT, basse; ART BLAKEY, batterie

Prelude in Bluue (6:59) Même personnel

horizontal rule


Deuxième disque :

Cela devait peut être se passer en décembre 1958. Un ami m'avait proposé d'aller avec lui écouter la formation des Jazz Messengers d'Art Blakey qui jouait au Club Saint-Germain rue Saint-Benoît à Paris. Je connaissais bien un de leur morceau "Blues March" qui était l'indicatif d'une célèbre émission quotidienne de jazz. Cette émission présentée par Daniel Filipacchi et Frank Ténot passait sur une radio qui s'appelait en ce temps là Europe N° 1. J'acceptais d'accompagner cet ami et je ne l'ai jamais regretté car je fut absolument subjugué par la passion de jouer, la fougue et l'énergie que l'on ressentait à l'écoute de cette formation. J'étais définitivement acquis à la musique de Jazz. Je ne peux résister au plaisir de reproduire le texte suivant imprimé au dos de la pochette originale du 33 tours sorti en 1959 " Ces disques sont un message, vous vous en doutiez peut-être. Ce message est simple et peut-être compris par tous. C'est le reflet de la conception musicale d'un groupe de jazzmen. Sont-ils dans le vrai...? Écoutez-les et faites vous une opinion. En tout cas, ce que l'on peut dire, c'est que de Baby Dodds à Art Blakey et de King Oliver à Lee Morgan, les maillons de la chaîne sont étroitement serrés, et que si la forme paraît différente, l'esprit est bien toujours le même, la tradition intacte.
Le Jazz reste vivant, le Jazz est toujours une musique qui bouge, grâce à des hommes comme les Messengers car ils ont su garder la pureté, refuser toute concession, vivre et œuvrer repliés sur eux-mêmes. Et s'ils ne sont pas des maudits, ou tout au moins ne le sont plus, c'est bien parce que nous les aimons, presque malgré eux."

Enregistrement original sur disque RCA en 1959 au Club Saint-Germain. Personnel pour les 5 titres : LEE MORGAN, trompette; BENNY GOLSON, saxophone ténor; JIMMY MERRITT, contrebasse; BOBBY TIMMONS, piano; ART BLAKEY, batterie.

Along Came Manon (durée 10:12) Out of the Past (durée 11:08)
Blues March for Europe N° 1 (durée 11:19) Whisper Not (durée 7:17)
Moanin' with Hazel (durée 14:10)  

horizontal rule

Troisième disque :

 Album Blue Note "The Big Beat". Personnel LEE MORGAN, trompette; WAYNE SHORTER, saxo ténor; BOBBY TIMMONS, piano; JYMIE MERRITT, contrebasse; ART BLAKEY, batterie. Enregistré le 6 mars 1960

Dat Dere (durée 8:54)

It' Only a Paper Moon (durée 6:14)


























Double Six
(Vinyle)

Vivement impressionnée par le travail vocal du trio Lambert, Hendricks and Ross ce groupe fut fondé en 1959 par la chanteuse Mimi Perrin dont l'idée était de restituer vocalement les versions instrumentales des thèmes de jazz en y incluant même les solos. Servi par les textes de Mimi Perrin qui respectaient le phrasé des versions d'origine le résultat musical fut un véritable tour de force. Jamais depuis un groupe vocal n'arrivera à cette perfection. Les 4 morceaux ci-contre sont issus de leur deuxième disque qui empruntait son répertoire à Count Basie, Gerry Mulligan, Woody Herman, Charlie Parker, Stan Kenton, Miles Davis, John Coltrane...

Enregistrements d'origine de 1960, 1961 et 1962. Chanteurs : Mimi Perrin, Monique Aldebert, Jean-Claude Briodin, Claude Germain, Eddy Louis, Ward Single.

Early Autumn (durée 3:24) - Woody Herman Boplicity (durée 2:59) - Charlie Parker
A Ballad (durée 3:02) - Gerry Mulligan Westwood Walk (2:41) Gerry Mulligan





 

Modern Jazz Quartet

Quartette fondé en 1952 par le pianiste John Lewis et composé dans sa forme définitive de John Lewis lui-même au piano, de Milt Jackson au vibraphone, de Connie Kay à la batterie et de Percy Heath à la contrebasse. Voir le MJQ sur scène c'était quelque chose. Ils se présentaient vêtus de smoking comme des musiciens classiques. Quelques autres interprètes rejoignirent épisodiquement le quartette comme Jimmy Giuffre, Pau Desmond, Laurindo Almeida et même Sonny Rollins. Jugée mièvre par certains leur musique était pourtant orientée vers un swing sans faiblesse. Le titre "Django" en hommage au grand guitariste Django Reinhardt sera leur titre vedette. Il faut écouter l'introduction par John Lewis qui reprend le thème de "Nuages". Roger Vadim fit appel à eux pour l'illustration musicale de son film un peu oublié "Sait-On Jamais".

Django (durée 7:08). Batteur Kenny Clarke. Disque Prestige enregistré en juin 1953

 
 

Ella Fitzgerald

 

Peut-être la plus grande chanteuse que le jazz ai connu. Venue de sa Virginie natale elle gagne en 1934 le premier prix d'un concours au célèbre "Apollo Theater" de Harlem et se retrouve immédiatement engagée dans l'orchestre de Chick Webb. N'a plus cessé ensuite de travailler malgré de gros problèmes de vue à la fin de sa carrière qui l'a rendu presque aveugle. Ella Fitzgerald pouvais tout faire : elle swinguait comme personne dans la plus sirupeuse des ballades et chantait avec une justesse qui n'était jamais en défaut. Jamais la moindre fausse note, jamais la moindre attaque ratée. Au contraire de Billie Holiday qui était une femme pour aimer et souffrir, Ella représentait la joie de vivre et sa musique était celle du bonheur et de l'équilibre. Décédée le 15 juin 1996 à Los Angeles.

Laura (durée 3:43

Misty (durée 2:54)

Night and Day (durée 3:05)

Blue Moon (durée 3:13)

Stella by Starlight (durée 3:21)

Cant we be Friends (durée 3:48) Personnel : LOUIS ARMSTRONG, chant et trompette; OSCAR PETERSON, piano; RAY BROWN, contrebasse; HERB ELLIS, guitare; BUDDY RICH, batterie

I Can't Give You Anything But Love (durée 3:22) Personnel : PAUL SMITH, piano; BARNEY KESSEL, guitare; JOE MONDRAGON, contrebasse; ALVIN STOLLER, batterie

Mr. Paganini (durée 4:04) Personnel : LOU LEVY, piano; JIM HALL, guitare; WILFRED MIDDLEBROOKS, contrebasse; GUS JOHNSON, batterie

 

Lambert, Hendricks and Ross

Groupe vocal américain formé en 1957 et constitué de 3 chanteurs : Dave Lambert, Jon Hendricks et Annie Ross. Leur plus grande réussite fut dans l'idée de restituer vocalement les arrangements d'un grand orchestre et le phrasé des solistes qui le composait. En France le groupe des "Double Six" s'est inspiré de ce trio avec un résultat nettement supérieur.

HiFly (durée 3:49)
Home Cookin' (durée 4:27)
This Here (durée 4:10)
 

Woody Herman
(Vinyle)

Le titre qui suit est extrait d'un disque regroupant certains des plus grand succès de Woody Hermann dont Early Autumn, composition rendue célèbre par le fameux solo historique  de Stan Getz qui avant Miles Davis le consacra chef de file de la période cool. 

Early Autumn (durée 3:15)

 

Helen Merrill
(Vinyle)

Chanteuse américaine née à New York en juillet 1930. Très populaire non seulement aux Etats-Unis mais aussi en Europe spécialement en Italie où elle retourne souvent. Sa carrière s'étend maintenant sur plus de 60 ans depuis l'année 1946 où pour la première fois sa voix chaleureuse se fit entendre. Elle a travaillé avec les plus grands : Clifford Brown, Gil Evans, Charlie Parker, Miles Davis, Bud Powell et Earl Hines. Helen Merrill, a great lady of jazz.

Les 3 titre suivants ont été enregistrés à Paris en 1986 en compagnie de Gordon Beck, Stéphane Grappelli et Steve Lacy

Round About Midnight (durée 6:01)
A Tout Choisir (durée 2:12)
Laura (durée 4:21)
 
 

Miles Davis

   

Premier disque

Le CD dont est tiré le titre ci-contre regroupe deux des plus intéressants mais néanmoins négligés albums de Miles Davis : Jazz Track et Jazz At the Plazza. Cette cession fut enregistrée en public en 1958 et marque l'arrivée du formidable et peut être meilleurs sextet que le jazz ai connu composé de  : JIMMY COBB, drums; PAUL CHAMBERS, bass; BILL EVANS, piano; CANNONBALL ADDERLEY, alto sax; JOHN COLTRANE, tenor sax; MILES DAVIS, trumpet.

Stella By Starlight (durée 4:44)

Deuxième disque

"Kind of Blue", un des plus célèbres album de Miles Davis et à mon humble avis le meilleur et peut être aussi le meilleur du siècle. On retrouve en sa compagnie les musiciens du disque précédent. A noter que ce groupe n'avait jamais auparavant interprété les titres ci-après le jour de l'enregistrement. Si il n'y avait qu'un seul disque de jazz à écouter se serait celui-là.


So What (durée 9:06) enrgistré le 2 mars 1959 Freddie Freeloader (durée 9:49) enregistré le 2 mars 1959
All Blues (durée 11:35) enregistré le 22 avril 1959 Kind of Blue (durée 5:35)





Jackie McLean
Bluesnik
janvier 1961
Art Blakey & The Jazz Messengers
The Freedom Rider
février 1961
Hank Mobley
Workout
mars 1961
Dexter Gordon
Dexter Calling...
mai 1961
Dexter Gordon
Doin' Allright
juin 1961
Freddie Hubbard
Ready for Freddie
août 1961
Art Blakey & The Jazz Messengers
Mosaic
octobre 1961
Donald Byrd
Free Form
décembre 1961
Horace Silver
The Tokyo Blues
juillet 1962
Dexter Gordon
Go !
août 1962

PAGE : 1234,  5,  6, 7, 8, 9, 10, 11

[introduction] [livres français] [magazines français] [paperbacks US] [pulps et magazines US] [ouvrages de référence] [i romanzi di urania] [liens] [mises à jour] page d'accueil] [illustrations intérieures]